TIR SPORTIF
lacher en pulsion 09081710

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

TIR SPORTIF
lacher en pulsion 09081710
TIR SPORTIF
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -36%
Karcher SC2 Upright Easyfix – Balai Nettoyeur ...
Voir le deal
89.99 €

lacher en pulsion

+10
mimi
pilpous
tomtom
pat_95
Le Sergio
kazenokoe
syltab
dom
fred33
nico
14 participants

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

lacher en pulsion Empty lacher en pulsion

Message par nico Jeu 15 Oct 2009 - 18:58

Qui pratique le tir en pulsion ?
Quel avantage peut-il apporter ?
Merci pour vos conseils.
nico
nico
Membre Très Actif
Membre Très Actif

Nombre de messages : 1507
Inscription le : 28/12/2005
Pays : France

Revenir en haut Aller en bas

lacher en pulsion Empty Re: lacher en pulsion

Message par fred33 Jeu 15 Oct 2009 - 19:02

??????

nico a écrit:Qui pratique le tir en pulsion ?
Quel avantage peut-il apporter ?
Merci pour vos conseils.
avatar
fred33
Membre Initié
Membre Initié

Nombre de messages : 155
Inscription le : 31/10/2007
Pays : 33

Revenir en haut Aller en bas

lacher en pulsion Empty lacher en pulsion

Message par dom Jeu 15 Oct 2009 - 19:04

c'est quoi ça, le lacher en pultion ???? euh euh
dom
dom
Membre Actif
Membre Actif

Nombre de messages : 1157
Inscription le : 26/07/2008
Pays : Ch'Ti vindiu

Revenir en haut Aller en bas

lacher en pulsion Empty Re: lacher en pulsion

Message par syltab Jeu 15 Oct 2009 - 19:10

dom a écrit:c'est quoi ça, le lacher en pultion ???? euh euh

Ca constite en quoi ? Ca se mange ? Connais pas et jamais entendu parler.

_________________
Quand rien ne marche, on se tourne vers le C4. (Jamie Hyneman)
syltab
syltab
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 3809
Inscription le : 16/08/2005
Pays : France (17, 86)

Revenir en haut Aller en bas

lacher en pulsion Empty Re: lacher en pulsion

Message par fred33 Jeu 15 Oct 2009 - 19:20

peut etre un lacher en pallier de pression?

syltab a écrit:
dom a écrit:c'est quoi ça, le lacher en

pultion ???? euh euh

Ca constite en quoi ? Ca se mange ? Connais pas et jamais entendu parler.
avatar
fred33
Membre Initié
Membre Initié

Nombre de messages : 155
Inscription le : 31/10/2007
Pays : 33

Revenir en haut Aller en bas

lacher en pulsion Empty Re: lacher en pulsion

Message par Invité Jeu 15 Oct 2009 - 19:26

Lacher en pulsion :

Si je ne me trompe pas, tu appuis par palier. C'est à dire, tu commence à presser la détente jusqu'au moment ou sens que la pulpe du doigt est assez écrasée, tu marque un court temps d'arrêt sans relacher, le temps de "sentir" la pression engagée, puis tu reprends l'action sur la détente et ainsi de suite de plus en plus finement jusqu'é la limite du départ du coup.
Tout cela se fait pendant l'affinement de la visée.
Quand tu es bien stable sur le visuel, il suffit d'un rien pour que le coup parte.
L'avantage, c'est que tu prépares très finement ta détente et qu'il n'y a pas de temps mort entre le signal envoyé par le cerveau et le départ car tu as supprimée la marge, en principe, cela doit permettre d'éviter les coup de doigt car avec l'habitude, ton cervaeu déclencjhe le départ sans que tu aies besoin de donner l'ordre. Cete technique est très pointue et demande un peu de temps d'adaptation, il vaut mieux la travailler à l'entrainement pour éviter les départs imprévus.
Personnellement, c'est la technique que j'utilise et je rythme les pressions succéssives sur la respiration. Chaque fois que j'expire, je presse un peu plus. Je trouve que cette technique apporte beaucoup de finesses de sensations.
Il existe une autre technique similaire mais ou le doigt se relache et reprend à chaque pression, pas top pour préparer efficacement la détente.
L'autre technique utilisée, c'est en pression continue, tu presse ta détente de façon linéaire pendant le mise au point de la visée, en synchronisant parfaitement, çà part quand tu es dedans. L'vantage est d'être surpris par le départ du coup, donc pas de coup de doigt, mais il vaut mieux être bien en place quand çà part.

smwink
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

lacher en pulsion Empty Re: lacher en pulsion

Message par kazenokoe Jeu 15 Oct 2009 - 20:35

Hum j'ai du mal a voir le réel intérêt de la technique en pulsion.
J'ai l'impression que toute ton attention est portée sur ces différents paliers, au détriment du reste de la séquence.

Au niveau de la respiration, quand entres tu en apnée ?
kazenokoe
kazenokoe
Membre
Membre

Nombre de messages : 107
Inscription le : 30/11/2008
Pays : France

Revenir en haut Aller en bas

lacher en pulsion Empty Re: lacher en pulsion

Message par Le Sergio Jeu 15 Oct 2009 - 20:44

Je pense que ce type de laché est trés technique et va de pair avec un tireur trés stable et dont l'entrée en cible est hyper régulière et maitrisée.
Difficile à mettre en oeuvre au debout pour un tireur lambda, dont je suis, il est en revenche plus facile à adopter au couché, les problèmes de stabilité étant largement moindre, on à le temps de s'esbaudir en cible.
Le Sergio
Le Sergio
Membre
Membre

Nombre de messages : 5986
Inscription le : 15/01/2008
Pays : France

Revenir en haut Aller en bas

lacher en pulsion Empty Re: lacher en pulsion

Message par pat_95 Jeu 15 Oct 2009 - 20:49

smwink
Hello tout le monde !
Je confirme les propos de Shpol et du Sergio ! Ok pour le couché, c'est stable.
L'an dernier, en stage avec Manuel Augrand, il en été question. Ce type de lâcher est d'autant plus "facile" avec une détente "dure" genre pistolet (10m, 25m). Mais attention avec les carabines et pistolets 50m. Les détentes de moins de 100g ne pardonnent rien !

A+ et bons tirs
Pat_95
pat_95
pat_95
Membre Très Actif
Membre Très Actif

Nombre de messages : 1534
Inscription le : 23/02/2007
Pays : France

Revenir en haut Aller en bas

lacher en pulsion Empty Re: lacher en pulsion

Message par tomtom Jeu 15 Oct 2009 - 20:51

Ce type de lâcher s'utilise sur des détentes lourdes (25m surtout), et quand on a le doigt de bois (càd on arrive pas à appuyer sans faire un mouvement qui bouge l'arme).

C'est comme les autres lachers (preparation et progressif) il faut les travailler pour les effectuer en match sans risques; quand la stratégie de lacher ne convient plus on utilise tel ou tel lâcher:
- manque de temps -> préparation,
- difficulté à faire un lacher propre -> palier de pression,
- tremblements important -> préparation...

Avec de l'entrainement et un reglage de détente ( tel que 200g maxi de course et 300g mini de point dur) on peut arriver à faire 3-4 paliers réguliers (c'est mon objectif pour décembre).

Voilà A+ Tomtom
tomtom
tomtom
Membre Senior
Membre Senior

Nombre de messages : 262
Inscription le : 05/05/2008
Pays : FRA

Revenir en haut Aller en bas

lacher en pulsion Empty Re: lacher en pulsion

Message par Invité Jeu 15 Oct 2009 - 20:52

kazenokoe a écrit:Hum j'ai du mal a voir le réel intérêt de la technique en pulsion....
J'ai l'impression que toute ton attention est portée sur ces différents paliers, au détriment du reste de la séquence.......

Au niveau de la respiration, quand entres tu en apnée?

le type de lacher est vraiment affaire de sensation personnelle et d'adaptation. Je ne m'imagine pas comment je pourrais tirer autrement qu'avec ce lacher .
je rentre en apnée dans la phase finale du lacher, au moment de la pression finale du départ du coup. Quand je suis stabilisé sur le visuel, le doigt appuie progressivement pendant que je tiens ma visée, comme la détente est très préparée, le coup part rapidement. En fait toute ma séquence est organisée autour de la respiration, pas besoin de penser à la séquence, en tout cas j'évite en match sauf si je dois "étouffer" les pensées parasites. Je consacre le maximum de mon énergie à la phase finale du départ du coup, c'est là que tout doit être en phase au même moment car c'est à ce moment que tu actes ton tir.
la séquence, si elle est bien travaillé à l'entrainement, doit se faire par automatisme, il faut juste la vérifier sommairement pour éviter les grosses erreurs.

Voilou
smwink
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

lacher en pulsion Empty Re: lacher en pulsion

Message par kazenokoe Jeu 15 Oct 2009 - 21:21

Humm ok je comprend mieux. Et en effet ,tout est affaire de sensations personnelles......

Mais du coup combien de temps dure ta séquence?

Je suis d'accord pour dire que la séquence doit devenir naturelle et qu'il faut la travailler a l'entrainement le plus possible
kazenokoe
kazenokoe
Membre
Membre

Nombre de messages : 107
Inscription le : 30/11/2008
Pays : France

Revenir en haut Aller en bas

lacher en pulsion Empty Re: lacher en pulsion

Message par Invité Jeu 15 Oct 2009 - 21:46

kazenokoe a écrit:

Mais du coup combien de temps dure ta séquence?


Ben çà c'est une bonne question, et j'avoue que je n'ai pas la réponse. je sais que je suis en général pil poil au niveau du chrono et je tire mes 10 plombs en un quart d'heure, ce qui fait du 1'30 par plomb.
A çà il faut déduire les petites pauses pour boire, les séquences doublées (car non conformes au premier coup) ou les placements retouchés.

En gros, çà doit faire environ 1minute à 1 minute 10 pour une séquence réussie et fluide. Mais certains tirent beaucoup plus vite en faisant d'excellentes performances.

smwink


Dernière édition par shpol le Jeu 15 Oct 2009 - 23:07, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

lacher en pulsion Empty Re: lacher en pulsion

Message par kazenokoe Jeu 15 Oct 2009 - 22:13

D'accord c'est vrai que c'est pile poil.... enfin si ca te permet d'optimiser au mieux! ^^
kazenokoe
kazenokoe
Membre
Membre

Nombre de messages : 107
Inscription le : 30/11/2008
Pays : France

Revenir en haut Aller en bas

lacher en pulsion Empty Re: lacher en pulsion

Message par Invité Jeu 15 Oct 2009 - 23:11

Disons que je connais pas autre chose et que j'ai bati mon tir comme çà depuis des lustres. Comme le dise les copains, c'est un lacher qui demande de la stabilité et du coup, ben çà motive pour chercher à bouger le moins possible. (je dis pas que c'est facile et que j'y arrive, sinon, j'aurais déjà mis une cacahuète à Pierre Ed siffle , mais quand c'est en place, c'est là ou je m'éclate le plus)
Vu que j'ai l'air d'un martien avec mon lacher de pulsion bigrin , vous faites comment vous, quand vous lacher? On sait jamais, je suis peut être passé à côté de quelque chose toutes ces dernières années, et je veux bien encore apprendre)

(çà c'est le genre de discussions que j' amoureux bien bigrin )

smwink
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

lacher en pulsion Empty Re: lacher en pulsion

Message par pilpous Jeu 15 Oct 2009 - 23:41

kazenokoe a écrit:
J'ai l'impression que toute ton attention est portée sur ces différents paliers, au détriment du reste de la séquence.......
Je ne pense pas que ce soit au détriment de la séquence, ça s'intègre naturellement je pense.

Comme le dit shpol, lorsqu'on travaille sérieusement et attentivement son lâcher en se concentrant dessus (tir sur appui par exemple), puis la visée, il arrive un moment où le cerveau adopte un automatisme "visée bonne+stabilité" => lâcher. Quand ça arrive, c'est un 10 garanti, voire une belle mouche...

Je peux un peu en parler, car j'ai travaillé mon lâcher pendant plus d'un mois... Comment ? beaucoup sur appui. Tout d'abord en cherchant la pression à exercer pour que le coup parte... Puis la pression à exercer juste avant que le coup parte... Le problème, c'est cette étape : il faut retenir la bonne pression à apporter...
Ca m'a demandé d'ajuster le réglage de la détente.
- J'ai mis un peu plus de poids sur la détente. Une pression légèrement plus importante semble aider à ressentir la pression exercée.
- j'ai augmenté le poids de la précourse. La pression exercée offre plus de sensations une fois qu'on a atteint la bossette...
Bon, j'ai pas inventé ça tout seul, on m'a conseillé assez judicieusement...

Les exercices (toujours sur appui) ont combiné au début la visée et le lâcher... (5 plombs en se concentrant sur la visée, 5 plombs sur le lâcher, puis en fin de séance combinaison des 2). Je ne lâche pas le morceau tant que la sensation n'est pas régulière...*
En fin de séance : application de l'exercice mais cette fois debout.

A ce jour, je poursuis ces exercices en l'intégrant à ma séquence de tir, et l'arrivée en cible.
Je me rends compte maintenant que je suis en pression sur la bossette avant d'être en cible.
Que lorsque le tassement m'amène sur la cible, la pression est un peu plus forte.
Et quand je stabilise et stoppe la respiration, je n'ai plus grand chose à faire pour que le coup parte (des fois, c'est automatique, mais je déclenche encore très souvent).
=> Tout ça pour montrer comment la préparation du lâcher s'intègre à ma préparation, qui est unique pour chacun (pour shpol, c'est la respiration), et que c'est une sensation très très fine...

Bon, ce n'est pas parfait : je suis parfois en retard (je n'étais pas assez en pression), parfois très en avance (en général, ça finit avec un 7 ou un 8 à midi). Mais ces erreurs sont souvent en début de séance, que j'ai bon espoir.

Je dirais donc que j'effectue 2 paliers (c'est peu, mais dur à bosser), qui ne sont pas encore réguliers... Mais je crois que ça commence à payer, l'entrainement de ce soir était concluant (mais épuisant, ça nécessite pas mal de concentration...)

Je serais curieux de connaitre ce que ressentent de grands tireurs (Pierre Ed', on dit des bêtises hehe ?) et comment ils pratiquent le lâcher. Je pense que c'est la clé pour toucher le 10... Je remarque qu'un bon visée/lâché bien propre peut récupérer un bougé assez fort (du moins à 10m) et le plomb tâter le 10...
pilpous
pilpous
Membre Senior
Membre Senior

Nombre de messages : 370
Inscription le : 03/12/2007
Pays : 57

http://www.ctmontigny.fr

Revenir en haut Aller en bas

lacher en pulsion Empty Re: lacher en pulsion

Message par Invité Ven 16 Oct 2009 - 0:11

shpol a écrit:Disons que je connais pas autre chose et que j'ai bati mon tir comme çà depuis des lustres. Comme le dise les copains, c'est un lacher qui demande de la stabilité et du coup, ben çà motive pour chercher à bouger le moins possible. (je dis pas que c'est facile et que j'y arrive, sinon, j'aurais déjà mis une cacahuète à Pierre Ed siffle , mais quand c'est en place, c'est là ou je m'éclate le plus)
Vu que j'ai l'air d'un martien avec mon lacher de pulsion bigrin , vous faites comment vous, quand vous lacher? On sait jamais, je suis peut être passé à côté de quelque chose toutes ces dernières années, et je veux bien encore apprendre)

(çà c'est le genre de discussions que j' amoureux bien bigrin )

smwink
Bonsoir Shpol,

Je sais que tu possèdes un RIKA, vérifie bien que ton lâcher en pulsion n'est pas situé comme beaucoup d'entre nous entre 0,2 et 0,4 dixièmes de seconde avant le départ du coup. Pour l'essentiel d'entre nous, l'amplitude du bougé mise à part, nous avons notre crête entre - 0,2 et 0,4 dixième de seconde. j'ai décortiqué le tir de nombreux tireurs, et le seul qui tire sur un pic est DEBEVEC du moins sur les éléments en ma possession. sur le scatt, cette courbe est donnée par la courbe décalage.
Quant au terme pulsion ou lâcher en pallier de pression, pratiquant les deux armes à plomb carabine et pistolet, je sais pouvoir dire maîtriser cette technique au pistolet, mais marquer une grande réserve pour la carabine, car le poids est vraiment très bas . En 1992 j'avais cette maîtrise, mais depuis , la corne et surtout une opération du canal carpien m'ont enlevé de la sensibilité. en 1990 avant chaque compétition, je passais mon index sur un abrasif fin afin d'affiner le ressenti tactile.
Je te rappelle que le lâcher est très important, mais que l'essentiel du résultat s'appuie surtout sur le centrage ou en d'autre terme la visée, la visée et encore la visée, y compris après le départ du coup. Je te parle de ce point , car je sais que là est ma faiblesse par manque de vigilance et surtout de rigueur.
Je tiens à souligner que ce post n'a aucun caractère polémique.

smwink
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

lacher en pulsion Empty Re: lacher en pulsion

Message par Invité Ven 16 Oct 2009 - 9:31

A vrai dire cette technique de lacher s'est mise en place quand je tirais beaucoup il y a une quinzaine d'années. Les séances duraient environ 3 heures et je ne décortiqauient pas à l'époque, c'est venu plus tard. Il fallait que çà rentre un point c'est tout. Ce choix n'était donc pas un choix calculé mais s'est mis en place de lui même.
Comme le dit Pilpous, la trame de ma séquence, c'est la respiration et c'est finalement pour moi assez logique.
Tout le tassement est soumis à ce besoin, la stabilité, la visée, la tenue, et la récupération également.
Le lacher dans sa phase de préparation est aussi "cohérent" avec le rythme respiratoire quand je le fais en pulsion.
Mes inspirations sont de moins en moins amples au fur et a mesure que le tassement s'affine, mais je ne force jamais l'air à sortir.
A l'expiration l'air s'évacue "naturellement", et à chaque inspiration, je reprends juste assez d'air pour ne pas manquer d'oxygène, et à chaque fois un peu moins pour ne pas perturber le tassement qui se met en place.
Pendant ce temps, la pression à chaque expiration se fait un peu plus importante, comme la respiration, comme la visée, de plus en plus fine.
Je rejoins James sur ma partie finale ou je me concentre à fond sur le centrage, quand le cerveau a bien été éduqué, le coup part "tout seul" et comme le dit Pilpous, c'est un beau dix assuré. Voilà ce qui est pour moi la séquence idéale, maintenant, c'est pas facile de reproduire çà à chaque tir car le cerveau se fatigue au niveau de la concentration et c'est souvent là qu'interviennent les (grosses) erreurs, par manque de lucidité.
Voilà comment se déroule ma séquence.

smwink
(pas de problème James, j'avais bien compris hehe )
Pour le RIKA, je n'ai malheureusement pas de testeur de pression et il parait que c'est très approximatif sur ce matériel triste (dixit l'importateur) mais il est exact que mon lacher intervient souvent quelques dixièmes après le pic, signe que le cerveau ne fait pas encore le travail tout seul.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

lacher en pulsion Empty Re: lacher en pulsion

Message par kazenokoe Ven 16 Oct 2009 - 10:54

Le lâcher est encore mon gros problème Depuis que la saison a repris, je fais plus de coup de doigt qu'avant le temps que je puisse reprendre ma routine.
Mais il faut que je me concentre le plus possible sur la travail du lâcher.

Globalement, j'essaye de maintenir une pression constante sur la queue de détente avant de lâcher, dans ma phase de descente, jusqu'à ma marge de blanc. classique quoi ^^

Maintenant peut être devrais-je essayer autre chose.
kazenokoe
kazenokoe
Membre
Membre

Nombre de messages : 107
Inscription le : 30/11/2008
Pays : France

Revenir en haut Aller en bas

lacher en pulsion Empty Re: lacher en pulsion

Message par nico Ven 16 Oct 2009 - 11:12

Merci pour l'ensemble de vos réponses qui apportent bon nombre d'éléments riches en enseignement.
Je ne pensais pas en avoir autant, c'est c'est une bonne chose.

Toutefois, la méthode que je voulais aborder est un peu différente et je l'ai vu utilisée par des tireurs de haut niveau des pays de l'Est.
Le doigt appuie, revient au point de départ, il recommence cette nouvelle action, plusieurs fois de suite et le doigt finit par se poser définitivement sur la détente pour provoquer le départ du coup.
Ce qui doit se produire c'est que l'appui du doigt sur la détente ne participe pas à l'équilibre général de l'arme par rapport à sa tenue et l'action de l'index est parfaitement contrôlé pour ne pas parasiter le pointage du canon.
Tout se déroule alors dans l'axe.
C'est de cette méthode que je voulais parler.
nico
nico
Membre Très Actif
Membre Très Actif

Nombre de messages : 1507
Inscription le : 28/12/2005
Pays : France

Revenir en haut Aller en bas

lacher en pulsion Empty Re: lacher en pulsion

Message par pat_95 Ven 16 Oct 2009 - 11:57

smwink

Wahou ! Que de technique !
Tout ça pour faire un trou mdr1 !

Bref, en résumant tous les propos précédents, il me semble que cela se nomme "lâcher par paliers de pression" dans la littérature officielle.

Il est à noter que les intervenants du post utilisent des armes différentes (pistolet et carabine) avec des poids de détente nettement différents (moins de 100g, 500g, plus d'un Kg).

Cela prouve que nous (les tireurs) sommes de la même famille, sans distinction "pistolet - carabine". Cela me plait beaucoup cool

Surtout soyons COORDONNES : position, visée, lâcher ! Il n'y aura "plus que" le vent et la lumière à gérer !!!!

A+
Pat_95
pat_95
pat_95
Membre Très Actif
Membre Très Actif

Nombre de messages : 1534
Inscription le : 23/02/2007
Pays : France

Revenir en haut Aller en bas

lacher en pulsion Empty Re: lacher en pulsion

Message par Invité Ven 16 Oct 2009 - 12:13

Oui, sympa ce débat inter discipline autour d'un même sujet cool

Par contre, parmi les échanges, j'ai noté l'importance du poids de détente par rapport à la technique de la pression en palier, qui semble t-il a une incidence importante, je crois que je vais très vite tester çà.

Pour la méthode dont parle nico, quel avantage peut on trouver à ce type de lacher. Si je pratiquais ainsi, j'aurais l'impression de me dire (j'y vais, j'y vais pas....), mais c'est une appréciation personnelle, car si mon pic de stabilité se trouve au moment ou le doigt est en train de relacher, que se passe t-il?
Connaissant la rigueur des slaves au niveau de la performance, je pense que ce procédé a un avantage... mais lequel?
Est ce que cette technique est une méthode d'entrainement pour le travail dans l'axe (à mon avis surtout destinée au armes de poing, pour la carabine, je ne saisi pas l'intérêt), ou est ce une technique utilisée en match?

euh

smwink
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

lacher en pulsion Empty Re: lacher en pulsion

Message par mimi Ven 16 Oct 2009 - 12:29

je me pose certaines questions sur cette méthode, comment ne pas éviter des coups de doigts car la pression n'est pas fluide, au contraire c'est par pression successives euh
mimi
mimi
Membre Actif
Membre Actif

Nombre de messages : 622
Inscription le : 10/07/2007
Pays : france

Revenir en haut Aller en bas

lacher en pulsion Empty Re: lacher en pulsion

Message par gerhard Ven 16 Oct 2009 - 13:52

Ce lacher en pallier de pression successifs est dangereux aussi sur une détente qui colle, ou dont le ressort ne renvoit pas la queue de detente vers l'avant.
J'avais ce probleme sur une 601 un peu agée, ça fait de beaux blancx voir des hors cible.
D'autre part etant un faux gaucher, je n'ai pas la meme "precision" du doigt gauche que du droit, ce defaut etant bien sur accentué en debut de match par le stress.
En fait je place mon index sur la queue de detente, je me pose sur le visuel en relachement et en enfonçant le doigt jusqu'au point dur en attendant une stabilité satisfaisante pour presser encore..le coup me surprend (ou pas) le but du jeu est de tirer avant que la vue se trouble ou que le visuel touche les bord du guidon..
Je ne connaissais pas cette technique, mais comme nous avons une russe au club, je vais lui poser la question.
pas facile le tir
BON WE
gerhard
gerhard
Membre Très Actif
Membre Très Actif

Nombre de messages : 1245
Inscription le : 02/08/2008
Pays : France

http://www.photostir.fr

Revenir en haut Aller en bas

lacher en pulsion Empty Re: lacher en pulsion

Message par Air Force Ven 16 Oct 2009 - 13:52

Cette technique est la plus délicate à mettre en place mentalement et techniquement mais quand tu maîtrises bien ça marche. elle permet d'appréhender au plus fin le point extrême du coup c'est à dire qu'avec plusieurs pressions successives tu arrives à connaître le moment du lâcher qui coincide avec ta stabilité maximum donc le top mais dur dur. perso ce sera la pression max à la bossette en pression continue jusqu'au lâcher limite voulu.
Air Force
Air Force
Membre
Membre

Nombre de messages : 15947
Inscription le : 13/09/2008
Pays : FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

lacher en pulsion Empty Re: lacher en pulsion

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum